Fantaisie d’exception

© Linea Ellebi

A Blossom Première Vision l’audace créative prend place dans les pré collections pour l’hiver 2020-2021. Elle se distingue par des effets visuels inattendus : dialogue entre motifs et fonds de broderies, jeux d’échelle et de dessins, mélanges de fils, rencontres improbables d’imaginaires, brillances subtiles. La vogue du naturel y compris en cuirs et peaux n’exclut pas le plaisir des yeux. 

© Albert Guégain & Fils

© Albert Guégain & Fils

Albert Guégain & Fils : les dentelles floquées à l’honneur

Le brodeur français ouvre un dialogue de saison entre les motifs et leurs supports.
Les dentelles floquées, les tulles, les velours et les mélanges viscose laine accordent fantaisies et chaleur réconfortante.. Ces bases accueillent de grosses fleurs découpées au laser. La collection déploie parallèlement une série de micro dessins floraux et de géométriques brodés. Les variations des décors proviennent autant des jeux de fils, de coloris, des flocs que de la nature des fonds de broderie. Côté couleurs, l’hiver est au bleu et aux gris. 

 

Erica Industria : l’inspiration vient des mélanges audacieux

En imprimé ou en jacquard, Erica Industria ose des mélanges d’inspiration audacieux traduits dans quatre thèmes explicites : Blending with nature, Nordic meets primitive, Classics meets street art, Strange And poetic.

A chaque inspiration ses supports de predilection. Les satin, les jerseys et les velours acceuillent les motifs minéraux et les dessins abstraits animaliers. Les tartans imprimés et les graffitis néo punk en poids veste conviennent aux mélanges de laines et aux matières outdoor, les floraux japonais s’invitent sur les crêpes de Chine, les mousselines et les jacquards. Les coloris subliment ces partis pris tantôt au moyen de nuances (marron, kakis,) tantôt en accentuant les contrastes (rouge, jaune, bleu, noir).

 

Linea Ellebi : une féerie fantastique

Les nouveaux décors sur textiles et cuirs de Linea Ellebi tirent leur originalité d’un savant mélange de matières, de traitements classiques réinventés.
Les cuirs façonnés ont la part belle dans cette histoire.
Les motifs convoquent des imaginaires enchantés. Les dessins inspirés des mystérieux caractères runiques voisinent avec les lumineux cerisiers japonais en fleurs. Dans ce jeu de réinterprétation, des fleurs surréalistes traduisent un parti pris assumé pour l’imagerie des mondes fantastiques.

 

Malhia Kent : Les fantaisies de fils amplifient  l’originalité.

Les mélanges de fils, les jeux de titrages, les associations de couleurs, enrichissent  les armures tweed, les dessins jacquard et les mailles de Malhia Kent.
Le tisseur pousse la singularité jusqu’à la définition de ses propres teintures et coloris de fils. Les nuances élaborées en interne sont ensuite transmises aux filateurs et teinturiers partenaires pour un traitement industriel. Les expérimentations se succèdent tout la long de l’année et croisent motifs imprimés et tissages fantaisies.
Cet hiver les fils en fausses fourrures et les gros velours chenilles sont mis en lumière. Les dessins jacquards sont issus d’un large répertoire de paysages et de portraits.